photo La sorcière du placard aux balais

La sorcière du placard aux balais

La sorcière du placard aux balais

L’histoire…

« Sorcière, sorcière, prends garde à ton derrière ! »
Un jour, Monsieur Pierre se trouve par hasard à la tête d’une fortune de cinq euros. De quoi acheter une maison ! C’est ce qu’il fait.
La maison est coquette, bien située, avec chambre, cuisine, salle de bains, living-room, pipi-room, tout le confort moderne mais le hic, c’est qu’il y a une option dans le placard aux balais… il y a une sorcière !
Monsieur Pierre, furieux, retourne chez son notaire « entourloupeur ». Monsieur Pierre fredonne la ritournelle qui fera apparaître la sorcière.
Un soir, sans y prendre vraiment garde, il fredonne les paroles interdites et libère la sorcière du placard aux balais qui a pour seule idée en tête d’emporter Monsieur Pierre.

photo La sorcière du placard aux balais

Le rythme de la pièce, de par sa structure narrative, est très rapide, et les changements de lieux sont nombreux.
Il fallait que le spectateur puisse percevoir cette tourmente dans laquelle est emporté Monsieur Pierre bien malgré lui à cause de ce billet de cinq euros retrouvé dans sa poche.
C’est là que la scénographie entre en scène, si l’on peut dire, avec un jeu de portes, ordinaires ou extravagantes, selon le monde sur lequel elles doivent ouvrir et le personnage qu’elles doivent introduire.
Des portes qui bougent, se transforment et vont presque réussir à faire basculer Monsieur Pierre dans les bras de la sorcière… presque…
« Sorcière, sorcière, prends garde à ton derrière ! »
Âge : à partir de 5/6 ans (adaptable aux maternelles)
Durée : 60 min
Traitement : théâtre
Distribution : mise en scène d’Olivier Costa
Comédiens : Clarisse Buret – Olivier Costa – Clément Baudry

photo La sorcière du placard aux balais